La couleur de la peur (Malorie BLACKMAN)

Publié le par Les bonheurs de Sophie


Comment avais-je fait ça ? Comment avais-je pu arrêter d'être moi pour me glisser dans la vie de Steve ? Comment était-ce possible ? J'ai regardé mes mains. Elles tremblaient. C'était dingue ! Le rêve de Steve était si réel. Car ce ne pouvait être que ça : un rêve. Mais d'où venait-il ? J'avais mes propres cauchemars. Mais aucun ne ressemblait à ça. Aucun n'était si intense et aucun ne m'avait fait pénétrer dans la tête de quelqu'un d'autre. Chacun de nous a son cauchemar. Une histoire de créatures monstrueuses, de poursuites infernales ou d'effroyables tortures, qui revient inlassablement, dans nos nuits les plus noires... Un seul cauchemar, toujours le même, qui n'appartient qu'à nous. Lors d'un accident de train, Kyle, lui, se découvre l'étrange pouvoir de vivre les cauchemars des autres. De l'intérieur. Comme s'il y était. En attendant les secours, tandis que, la mort rôde parmi les victimes inconscientes, Kyle plonge ainsi au cœur de l'horreur...

J'ai découvert ce livre par le plus grand des hasards et je ne le regrette pas du tout !
Dès le début nous sommes plongés dans l'horreur totale, un accident de train à bord duquel voyagent Kyle et ses compagnons de classe. Kyle est le seul à peu près indemne et il côtoie ses camarades tous blessés ou morts ? Sans issue possible car tout est bloqué et le train menace de tomber dans le vide. Ce qui déjà est pas mal pour ficher la trouille non ?
Et bien c'est juste une mise en bouche... Kyle va vivre un à un le pire cauchemar de chacun de ses amis. On ne sait pas trop si c'est réél ou fictif et c'est relatif au passé ou à l'avenir de chacun.
Je ne m'attendais pas à ça , je pensais que ça porterait sur les phobies des personnages mais pas du tout, ce sont des peurs relatives à leur histoire et à leur vie.
Chaque cauchemar est raconté sous forme de petite nouvelle s'imbriquant dans l'histoire principale.
Même si au début on ne voit pas trop où l'auteur veut nous emmener, le rythme ne faiblit pas jusqu'a la fin.C'est angoissant, effrayant et ça oscille entre fiction et réalité. On se croirait parfois dans un épisode de la 4ème dimension. Les bruits (la ferraille) et les odeurs (le sang) sont aussi bien traduits.
Bref, j'ai frissonné, c'est rare, et  j'ai adoré ça !
Et vous quel est votre pire cauchemar ? 

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Isa (Laura du forum) 18/02/2009 15:48

Je viens de te le prendre sur PM !!

Isa (Laura du forum) 18/02/2009 14:28

Je t'aime bien tu sais mais bon tu vas me ruiner avec toutes tes propositions de nouveau livre !!! sans compter le temps qui me manque !!! enfin bref celui ci a l'air terrible hein !

Les bonheurs de Sophie 18/02/2009 15:35



Je te retourne le compliment Isa !