La voix. (Arnaldur INDRIDASON)

Publié le par Les bonheurs de Sophie


Mauvaise publicité pour l'hôtel de luxe envahi par les touristes ! Le pantalon sur les chevilles, le Père Noël est retrouvé assassiné dans un sordide cagibi juste avant le traditionnel goûter d'enfants. La direction impose la discrétion, mais le commissaire Erlendur Sveinsson ne l'entend pas de cette oreille. Déprimé, assailli par des souvenirs d'enfance douloureux, il s'installe dans l'hôtel et en fouille obstinément les moindres recoins...

Même si j'adore les polars bien sanglants et les page-turners, j'aime aussi beaucoup les polars noirs psychologiques avec une vraie ambiance. Celui-ci s'inscrit dans cette catégorie.
J'avais déjà adoré les 2 premiers surtout la femme en vert qui m'avait bouleversée.
Arnaldur Indridason écrit vraiment très bien. On est tout de suite dans l'intrigue qui est prétexte à nous raconter une vraie histoire. Ca ne flingue pas à toutes les pages (un seul meurtre au début) mais l'auteur nous embarque jusqu'au bout. Il nous décrit son Islande et sa rudesse et ses personnages ont une face cachée qu'il nous dévoile peu à peu. On retrouve le commisaire Erlendur, et ses acolytes Sigurdur Oli et Elinborg, aux prises avec leurs tourments familiaux. Ces policiers sont partie prenante dans chaque opus car nous apprenons à mieux les connaître et on suit leur évolution. Erlendur se dépatouille avec sa famille en morceaux et se plonge dans le travail pour tenter d'oublier un traumatisme lié à son enfance.
Il est donc conseillé de les lire dans l'ordre de parution même si ça ne gêne en rien la compréhension de l'intrigue.
En ce qui me concerne , je suis ravie de savoir qu'il y en a encore 2 derrière celui-là et je vais m'empresser de les acheter.

Chronologie :
1. La femme en vert
2. La cité des jarres
3. La voix
4. L'homme du lac
5. Hiver arctique.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Isa (Laura du forum) 27/02/2009 15:16

Je vais entamer celui que tu m'as preté "la femme en vert" dès que j'ai fini mon chattam et si je suis aussi emballée que toi j'achète tous les autres !! eh oui je suis comme ça moi !!!!