L'étreinte du mal. (Chelsea CAIN)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Gretchen Lowell est une tueuse psychopathe, une manipulatrice absolue qui, même derrière les barreaux, a continué à tuer. Désormais, placée sous haute surveillance, sans la moindre marge de manoeuvre, elle trouve malgré tout le moyen de mener la danse en mettant au point un redoutable scénario. Pour que revienne à elle sa dernière victime, la seule qui ait trouvé grâce à ses yeux et à qui elle ait laissé la vie sauve: l'inspecteur Archie Sheridan. Car lorsque la nouvelle de l'évasion de Gretchen se répand, Archie n'a qu'une envie : retrouver celle qui n'a jamais cessé de le hanter. Parce qu'il sait pertinemment que cette reine du mal peut frapper à chaque instant, mais aussi, et surtout, parce que lui-même ne peut résister au désir qui le tenaille de la rejoindre et de s'abandonner une dernière fois, à l'étreinte du mal...

Ce livre est la suite de Au coeur du mal. On y retrouve l'enquêteur Archie Sheridan aux prises avec Gretchen Lowell, la tueuse en série qui l'a autrefois torturé avant de l'épargner. Depuis, Archie est totalement obsédé par Gretchen, au point de délaisser sa femme et ses enfants. Il est aussi complètement dépendant des médicaments et se détruit peu à peu en toute connaissance de cause.
On retrouve également son équipier et ami Henry ainsi que la jeune journaliste Susan qui a un faible pour Archie, et qui est directement impliquée dans l'intrigue policière.
Ce 2ème opus est principalement axé sur le relation perverse Archie / Gretchen. Archie éprouve une véritable passion pour Gretchen qui joue avec lui et adore ça. On souffre pour lui et on ne comprend pas toujours la fascination qu'il éprouve vis à vis de son bourreau. Il s'en prend plein la tête (et ailleurs) et il en redemande ...
L'intrigue policière est vraiment reléguée au second plan même si elle sert de fil conducteur au roman.
Il n'y a pas de temps mort, ça se lit très (trop) vite, et on s'attache vraiment aux personnages.
J'ai, tout comme le premier, beaucoup aimé et j'ai hâte de connaître la fin de cette trilogie qui ne sera malheureusement traduite qu'en 2010.
Patience, donc...

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

superzoe 15/03/2009 11:19

merci de ta critique concernant cette suite.
Un livre que je lirai tout comme toi avidemment....
Merci pour ce blog

superzoe 15/03/2009 11:18

merci de ta critique concernant cette suite.
Un livre que je lirai tout comme toi avidemment....
Merci pour ce blog

estelle 15/03/2009 11:18

Et sinon tu dors quand?

Les bonheurs de Sophie 15/03/2009 18:11


Eh ben justement en ce moment je dors pas beaucoup, angoisse oblige, alors j'en profite pour lire encore et toujours !