Obedience (Will LAVENDER)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Une jeune fille a disparu. Si vous ne la retrouvez pas d'ici 6 semaines, elle mourra." Telle est l'énigme qu'un professeur de philosophie soumet à ses étudiants au lieu de leur imposer une dissertation sur Platon ou Descartes. Une énigme qu'ils doivent résoudre en utilisant leurs facultés de raisonnement. Ils n'ont que 6 semaines pour retrouver Polly, une jeune fille imaginaire âgée de 18 ans. 6 semaines, ou Polly sera assassinée...et les élèves redoubleront le cours.
Décontenancés par cet enseignant peu orthodoxe, troublés par des similitudes entre cet "exercice" et un fait divers survenu sur le campus, les étudiants sont contraints d'envisager le pire : Polly n'est elle qu'une hypothèse ? Où commence le réél ? Où s'arrête la fiction ? Et jusqu'où sont-ils prêts à aller pour sauver une inconnue ?

L'idée de départ de ce livre est intéressante. Un groupe d'étudiants doit, dans le cadre de travaux pratiques, résoudre le mystère de la disparition d'une jeune fille. Par la force des choses, le lecteur mène l'enquête lui aussi. Les indices sont distillés peu à peu et on se prend au jeu. On pense toujours avoir compris et trouvé le coupable et on se trompe ! Cest bourré de fausses pistes, de faux semblants et il faut essayer de démêler le vrai du faux, le jeu de la réalité. Les chapitres sont courts et le livre se lit vite . ( Oui je sais Isa je lis plus vite que mon ombre en ce moment !) Malgré quelques grosses ficelles et des situations parfois un peu tirées par les cheveux, j'ai trouvé ce thriller original et plaisant.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Isa (Laura du forum) 16/03/2009 20:52

Moi aussi je devrais l'avoir dans la semaine ! Reste à savoir quand est ce que je vais le lire !

superzoe 16/03/2009 19:49

il devrait "tomber" dans ma boîte aux lettres demain ou mercredi et j'avoues l'attendre avec impatience

Isa (Laura du forum) 15/03/2009 18:48

Merci pour ton avis, je pense que je le lirais... (et LOL pour lire + vite que ton ombre)