Les enfants du néant. (Olivier DESCOSSE)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Dans une autre vie, François Marchand était psychanalyste. Un des meilleurs. Jusqu'au jour où sa femme fut étranglée par un de ses patients. Depuis, il est devenu flic, spécialisé dans l'étude des profils criminels. Aidé par le lieutenant Julia Drouot, jeune enquêtrice au caractère entier et au passé douloureux, il va être confronté à des meurtres barbares, sans logique apparente, commis aux quatre coins de la France sur des adolescents. Ensemble, les deux enquêteurs se lanceront sur la piste d'un tueur dont la folie et l'ingéniosité semblent n'avoir aucune limite. Pour le cerner, ils n'auront qu'un seul choix : percer les codes déroutants et complexes d'une génération sacrifiée.

Un des gros points forts de ce livre c'est qu'on est tout de suite embarqués dans l'intrigue.
On plonge dans l'univers des ados, leurs codes, leurs dérives et leurs démons. Le personnage de François apporte une vision  analytique et psychologique qui renforce l'histoire. Il est loin d'être un super flic et a de nombreuses faiblesses.
L'originalité du livre est aussi dans le fait qu'il n'y a pas un mais plusieurs tueurs, ce qui corse encore plus les choses.
J'ai bien aimé le fait que les tueurs s'inspirent des tueurs en série du grand écran tels que Freddy Krueger, Leatherface ou Michael Myers. Le suspens ne faiblit à aucun moment et il y a de nombreux rébondissements jusqu'au final pour le moins surprenant. J'ai été un peu moins emballée pas la fin car j'ai trouvé que tout se résolvait un peu trop vite. Néanmoins, j'ai passé un excellent moment de lecture. Même si j'avais entendu beaucoup de bien d'Olivier Descosse, je n'avais encore lu aucun de ses livres, c'est chose faite et je ne m'arrêterai pas là !

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

lilcassie 27/05/2009 21:49

Je n'ai jamais lu de livre de cet auteur mais celui-ci me parait pas mal pour tester...

Isa 27/05/2009 20:13

Il ne devrait pas tarder à rejoindre ma PAL ! depuis le temps que je le dis !

Schlabaya 27/05/2009 17:59

J'ai entendu parler de ce roman grâce à une chronique de la Lettrine : http://www.lalettrine.com/article-31810749.html qui parle de la façon... particulière dont ce roman a été lancé : d'abord, par le biais d'un blog émanant d'un ado fictif, blog relayé par des mails d'une pseudo Chloé Nolife...
Même si le compte-rendu que vous en donnez est attrayant, la façon dont les éditions Michel Lafon ont créé le buzz autour de ce roman ne me donnent pas envie de le lire..

Les bonheurs de Sophie 27/05/2009 18:59


Je suis d'accord Schlabaya, cette promotion n'est pas du meilleur goût mais ça n'enlève rien au talent de l'auteur.