J'attraperai ta mort. (Hervé COMMERE)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

J'attraperai ta mort

Vous y croyez vraiment, aux histoires de truand distingué? C'est une jolie maison en pierres, au bout d'un chemin, à Etretat. A l'époque, juste après sa plus belle prise, Paul Serinen y avait rangé son revolver et fait construire une véranda. Là-haut, par une petite fenêtre ronde, on distingue même un bout de la mer. Les propriétaires qui l'ont suivi, Alice et Matthieu, étaient eux aussi tombés sous le charme, c'était devenu leur nid d'amour. Mais on n'habite pas l'ancienne tanière d'un gangster sans "attraper" ses malheurs. Et être bientôt rattrapé par son passé. Quand ce passé est meublé de chevaux de course, d'une urne funéraire, de pierres précieuses et d'humiliation, vaut mieux ignorer ce qui s'est déroulé autrefois sous ce toit. C'était il y a presque dix ans, tout ça, et depuis peu, La Sauvagère m'appartient. Désormais, le dernier à en connaître toute l'histoire, c'est moi.

Difficile de parler de l'histoire sans trop en dire... De plus ça nuirait à la construction parfaite de ce petit livre noir, tout noir jusque dans sa couverture fort jolie d'ailleurs.
Le livre se divise en trois parties allant de 2002 à 2014. On y rencontre tout d'abord Paul Serinen, escroc et voleur pas si méchant, puis un jeune couple Alice et Matthieu puis enfin... chut , c'est là où je n'en dis pas plus...
 Ce qui réunit ces différents protagonistes c'est une joile petite maison, point d'orgue de leurs aventures, et qui en en définitive ne leur porte pas vraiment chance.
J'ai été complètement embarquée par ce livre, beaucoup trop court à mon goût. C'est remarquablement bien construit, l'intrigue est dévoilée peu à peu, le lien entre les différents personnages apparaît et il y a du suspens jusqu'à la fin.
Le style est nerveux et accrocheur, les personnages sont intéressants, ( j'ai craqué pour Paul qui à mon sens a la classe et puis quand on aime les films de Steve MCQueen on ne peut pas être foncièrement détestable!) la frontière entre les méchants et les gentils n'est pas très nette et ça change ! Et puis il y a un autre personnage à part entière dans ce roman et non des moindres, c'est le hasard !
Jolie surprise que ce petit polar noir que j'ai vachement bien aimé, spéciale dédicace à son auteur si par hasard il lit ce post, j'aurais dû le lire bien avant  et j'attends avec impatience le prochain.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

André 03/11/2009 23:54


J'ai fait la connaissance d'Hervé COMMERE, il sera présent à la 3° édition du jeune festival de littérature de Rennes ( 12 au 14 mars 2010 ).

Je recommande vivement la lecture de son premier polar très prometteur !!

Une centaine d'auteurs attendus au festival " Rue des Livres - site Ropartz à Rennes


Les bonheurs de Sophie 04/11/2009 10:39


Merci de ta visite André,
dommage que Rennes ne soit pas tout près de chez moi ...


Isa 28/06/2009 16:18

Une fois de plus tu sais me donner envie !