Chairs amis. (Christian BLANCHARD)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Chairs amis

Marc est un jeune homme rêveur qui a vécu de profonds traumatismes dans sa jeunesse. Après tin cambriolage raté, il disparaît. Claire Sarre, capitaine de police au SRPJ de Brasker, est intriguée par des messages internet à partir desquels de jeunes gens, candidats au suicide, acceptent l'aide du " Chirurgien " pour assouvir leurs derniers phantasmes. Arthur, le père de Marc, aidé par un ami journaliste, se lance dans la recherche de son fils. Il plongera dans des basfonds où les corps ne sont que des objets sordides de plaisirs pervers.
Cette histoire est inspirée d'un fait divers transposé en Bretagne. " La magnifique villa proche de Perros-Cuirec " ainsi que le " château accroché désespérément à son pic rocheux " n'existent pas... Espérons-le. La ville de Brasker et ses notables sont de la pure fiction... Espérons-le. Cependant...

Des jeunes gens désepérés et voulant en finir avec la vie, de façon peu banale, répondent à une petite annonce du Net : "Recherche jeune homme à abattre, bien bâti et âgé entre 18 et 30 ans". Et la descente aux enfers commence...
Parallèlement, nous suivons Arthur, qui recherche activement son fils qu'il a abandonné suite à un tragique accident et qu'il veut retrouver pour tenter de renouer les liens. Mais le fils en question, Marc en a décidé autrement...Il s'est enrôlé, malgré lui dans un premier temps, dans une espèce de secte dont les membres éminents sont des pervers amateurs de chair fraîche dans tous les sens du terme...

Comme il est écrit en rouge sur la couverture, ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains ! Il y a des scènes de torture où aucun détail n'est épargné. Nous suivons la quête d'Arthur et on souffre avec lui . C'est noir, très noir et le suspens est présent jusqu'au bout. On est confrontés à l'horreur dans toute sa splendeur car les bourreaux n'ont plus grand chose d'humain. Le pire étant que c'est inspiré d'un fait réél, ce qui est difficilement concevable quand on est tranquillement assis dans son fauteuil.
Un très bon moment de lecture que ce livre si particulier à condition d'avoir le coeur bien accroché !

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Ingrid 20/07/2009 16:29

Je le veux !!! merci pour ta critique Sophie !

Isa 20/07/2009 15:58

Bon je crois que pour l'instant je vais m'abstenir j'ai pas envie de sanglant en ce moment, enfin j'ai pas envie de tortures affreuses ! je le garde en mémoire pour plus tard !