Alex. (Pierre LEMAITRE)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Alex

Alex, une jeune femme de 35 ans, belle et attirante, essaie des perruques dans un magasin du boulevard de Strasbourg. Quelques heures plus tard, elle est enlevée par un inconnu qui la suivait, jetée dans une camionnette et séquestrée dans un hangar désaffecté. Le ravisseur a organisé sur place un théâtre de tortures qu'elle va subir jusqu'à l'horreur. Alex parvient à se libérer avant que la police ne la retrouve, et n'identifie son tortionnaire, suicidé sur le périphérique. Dès lors, l'énigme d'Alex et de son passé ne peut plus lâcher le lecteur, qui la découvre du point de vue de la victime et de ses bourreaux, jusqu'au terme d'une tragédie imprévisible et fatale. Il est impossible d'en dévoiler davantage sans déflorer une intrigue d'une intelligence et d'une construction diaboliques qui touchent à la perfection. L'écrivain se révèle dans le ton et le style du récit (d'une feinte impassibilité) à l'image du commandant Verhoeven, le flic qui élucide la tragédie d'Alex, d'une attachante complexité. Pierre Lemaître, qui déclare "je ne cherche à écrire que des livres qu'Hitchcock aurait voulu filmer", porte à son comble, sans le moindre artifice ni trucage, l'art du suspense et de la peur.

 

Nouvelle enquête pour Camille Verhoeven et son équipe, découverts dans Travail soigné. Le livre s'ouvre sur l'enlèvement d'Alex, jeune femme dont on ne sait rien et qui ne semble pas comprendre ce qu'on lui veut. Qui est son ravisseur? Pourquoi l'a t-il enlevée ? Alex comprend très vite que quel qu'il soit, il est bien décidé à la laisser mourir.

Pierre Lemaître utilise une nouvelle fois le même procédé que dans Robe de marié et Cadres noirs, à savoir le découpage en trois parties bien distinctes qui pourraient être des romans à part entière pour peu qu'on n'ait pas envie de connaître la suite. J'ai beau connaître la façon de faire de l'auteur, je me prends au jeu à chaque fois. Les révélations sont distillées au compte-gouttes, l'intrigue de prime abord classique débouche sur une machination diabolique et le suspense est étourdissant.

Chez Pierre Lemaître, on peut être tour à tour victime et bourreau, innocent et coupable et la frontière entre le bien et le mal est parfois bien mince.

Quelques points négatifs tout de même... Les différentes parties sont inégales, la première traînant un peu en longueur alors que les autres sont palpitantes; les nombreuses invraisemblances une fois encore, notamment les presque morts qui courent comme des cabris en deux temps trois mouvements et puis les dialogues qui ne sont pas les points forts du roman. J'ai trouvé aussi que Camille était limite antipathique et aigri (peut-être est-ce une volonté de l'auteur consécutive aux évènements tragiques de Travail soigné) et j'ai de loin préféré Louis et Armand ses acolytes.

Malgré tout, j'ai beaucoup aimé me faire balader et j'ai passé un très bon moment.

 

J'ai eu le plaisir de partager cette lecture avec Canel et je file voir son billet.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

pimprenelle 14/02/2011 19:40


C'est vrai qu'il y a de petites invraisemblances, maintenant que tu le dis...
Mais j'étais tellement accaparée par ma lecture, que je ne m'en suis même pas aperçue!


Les bonheurs de Sophie 14/02/2011 20:14



Oui Pimprenelle ça ne m'a pas gâché la lecture non plus !



Virginie 11/02/2011 19:04


c'est une adorable proposition de ta part, sincèrement je ne m'y attendais pas...
mais j'ai encore beaucoup à lire, je ne vais pas te déranger...
merci beaucoup de ta proposition.


Les bonheurs de Sophie 11/02/2011 19:17



C'est avec plaisir Virginie, si un jour celui-ci ou un autre te tente n'hésite pas !



Morgouille 11/02/2011 17:16


Dans Robe de marié, j'avais aussi trouvé le début plus lent que le reste... Mais j'ai adoré quand même donc je pense que je me laisserai tenter par celui-ci aussi ! :)


Les bonheurs de Sophie 11/02/2011 18:32



Fonce Morgouille !


Merci de ton passage.



pom' 11/02/2011 16:29


je viens de découvrir "Robe de marié" j'ai beaucoup aimé


Les bonheurs de Sophie 11/02/2011 18:30



Oui j'ai vu ça Pom, tu devrais adorer celui-ci alors...



Anne 11/02/2011 12:40


Chouette alors, encore un bon Lemaitre ; je dois bientôt lire "Robe de marié" en lecture commune et j'aimerai faire rentrer dans ma PAL "Cadres noirs" quand il va sortir en poche le 02 mars.


Les bonheurs de Sophie 11/02/2011 18:30



De belles heures de lecture en perspective Anne.