Avant d'aller dormir. (S.J WATSON)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Avant d'aller dormir

À la suite d un accident survenu une vingtaine d années plus tôt, Christine est aujourd hui affectée d un cas très rare d amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu elle a en fait 47 ans et qu elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

 

Vaste sujet que l'amnésie... Celle de Christine est diagnostiquée irréversible.Suite à un accident, elle se réveille chaque matin ou après une sieste de quelques heures en ayant tout oublié. Difficile dans ces conditions de prétendre à une vie normale. Christine ne peut compter que sur son entourage restreint : son mari, son médecin, car elle n'a pas d'amis, pas de famille ou alors elle n'en a pas connaissance, elle a oublié... Sa seule bouée est le journal qu'elle rédige quotidiennement en donnant le maximum de détails car elle est contrainte de le relire tous les jours pour se raccrocher à la réalité. Si en plus son mari lui ment par omission ou pour la protéger, à qui faire confiance?

C'est toute la question de ce thriller prenant et haletant. J'ai été touchée par la vulnérabilité de Christine et son abnégation pour s'accrocher et tenter d'échapper à cet enfermement psychique. Christine n'a pas de souvenirs, pas d'avenir, et elle est condamnée à un éternel recommencement. La construction du roman de par son thème est parfois répétitive mais on a envie de démêler le vrai du faux, on traque les indices, on suppose et les pages se tournent toutes seules.

Un excellent moment de lecture, efficace et touchant, difficile à lâcher.

 

Merci beaucoup Canel pour le prêt !

 

La chronique de Plume Libre.

 

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

MicB 25/08/2011 20:54


Il paraît que les incessants "retour en arrière" finissent par devenir un peu agaçant, à la longue, même si à chaque fois au bout, il y apparaît un nouvel indice qui fait avancer l'histoire! Merci
Sofhim.


Joelle 22/08/2011 08:33


Il a aussi beaucoup plu aux bibliothécaires de ma médiathèque mais maintenant, il est victime de son succès par le bouche à oreille et il est tout le temps sorti ! Avec un petit peu de chance,
j'arriverai à mettre la main dessus bientôt !


Les bonheurs de Sophie 22/08/2011 10:07



C'est souvent le souci quand un livre plaît en médiathèque... Tu n'as pas la possibilité de le réserver? Je pense qu'il te plaira Joelle.



sophie57 21/08/2011 20:35


le thriller de l'été? et je suis passée à côté? merci Sophie! Sophie. ;)


Les bonheurs de Sophie 21/08/2011 20:38



Ce n'est pas moi qui le dis Sophie, c'est juste qu'on le voit partout et qu'il est en tête des ventes au rayon polars...



Manu 21/08/2011 20:30


Je dois dire que le sujet ne m'attire pas.


Les bonheurs de Sophie 21/08/2011 20:37



J'avais un peu peur de la redite car le thème n'est pas nouveau mais il est vraiment bien...



canel 21/08/2011 19:12


@ Isa : [grand sourire]