Damné pour damné. (Frédéric MERCHADOU)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Damné pour damné

Le Père Flavier, un prêtre pas comme les autres, a une mission capitale. Son église est une tour de garde d'où il veille sur un terrible secret. Lui-même n'en a pas éclairci le mystère. Mais il le sent. Chaque jour. Chaque nuit. Et quand le sol vibre sous ses pieds, sa raison chancelle. Une raison mise à plus rude épreuve encore, quand la terreur s'invite dans la paisible paroisse, sous la forme d'ignobles méfaits à l'apparence surnaturelle. En ce jeune XIXe siècle, l'arrivée d'un archéologue dans la campagne reculée éveille tous les soupçons. Le Père Flavier surveille l'étranger qui fouille sous les pierres de la clairière des Roches vieilles. Pour le prêtre, la menace est double. C'est d'abord cet intrus à la barbe de feu qui risque de découvrir le secret qu'il protège. Et c'est aussi la jolie fille à ses côtés, en qui le curé voit une Jézabel pour le garçon difforme qu'il élève comme son fils. Dans un incessant ballet de suspense et d'émotion, damné pour damné prend le lecteur parla main dès les premiers mots pour ne le lâcher qu'à la dernière ligne. Ses personnages hauts en couleur vivent en direct une aventure intense qui se déguste comme un grand film.

 

Plusieurs choses m'ont attirée dans ce livre : sa magnifique couverture, son titre très évocateur et le fait que ce soit un premier roman, d'un auteur français de surcroît...

On entre très vite dans l'histoire, qui se révèle être mystérieuse à souhait. On oscille entre le thriller médiéval, le roman ésotérique et le roman classique pour tout à coup basculer dans le fantastique sans que cela ne soit gênant. L'auteur nous raconte une histoire qui pourrait aussi être un conte et la magie opère. Le style est travaillé, les personnages crédibles et l'intrigue surprenante. On arrive au bout en regrettant que ça ne dure pas encore un peu. Et pour parfaire le tout la fin est comme je les aime.

Un premier roman très réussi, j'espère qu'il y en aura d'autres...

Publié dans La vache qui lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dolma 08/09/2010 23:16


beau résumer, il donne envie de le lire, demain je vais à carrefour je verrais pour l'acheter, ence moment je suis dans le livre : le cercle du mal


Canel 04/09/2010 10:35


Oui, la couv est très attirante ! :-)


Isa 03/09/2010 20:52


La couverture est réellement sublime !


MicB 03/09/2010 18:49


Bonjour Sophie,
Semaine de rentrée très chargée, peu de temps pour lire!
Effectivement, bravo aux éditions du Rocher qui cherchent de nouveaux talents français, travail plus passionnant peut-être, au lieu d'aller chercher des auteurs anglo-saxons qui ne méritent
peut-être pas d'être traduits.
La couverture est magnifique, notamment le dégradé du ciel qui fait penser à un roman pour "ados". Un nouvel auteur, un nouveau talent on ne peut que s'en réjouir pour l'auteur, c'est bien qu'il
trouve une place dans l'édition française, face aux mastodontes anglo-saxons. C'est déjà une grande victoire, ça me fait plaisir pour lui. Sophie, tu déniches des titres et des auteurs incroyables,
et toujours très intéressants. Tu es une vraie passionnée, une vraie lectrice, tu devrais ouvrir une librairie un de ces jours, vraiment! Je suis épaté ... Bonne rentrée avec "tes petits loups",
amitiés MIC.


Les bonheurs de Sophie 03/09/2010 18:58



Tu es gentil Mic !


Ouvrir une librairie, mon rêve...


Très peu le temps de liré également, rentrée oblige et ça ne va pas aller en s'arrangeant !


Bon courage à toi aussi.



Opaline 03/09/2010 18:27


Ça semble intéressant, je le note! En espérant qu'il sorte aussi au Québec.

(je ne t'oublie pas)