L'enfant perdu. (John HART)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

L'enfant perdu

 

Cela fait un an qu Alyssa Merrimon, douze ans, a disparu alors qu elle rentrait chez elle un soir après la bibliothèque dans une petite ville rurale de la Caroline du Nord.
Mais Johnny, son frère jumeau, refuse d accepter son absence et continue à fouiller la ville, rue par rue, s introduisant même chez des hommes soupçonnés de comportements déviants au risque de se faire prendre. Le policier en charge de l affaire, Clyde Hunt, est inquiet pour Johnny et le surveille discrètement ainsi que sa mère, qui ne se remet pas de la disparition d Alyssa et du départ de son mari.
C est alors qu une deuxième adolescente disparaît, ce qui rend Johnny encore plus déterminé à retrouver sa s ur, convaincu que les deux cas sont liés. Mais ce qu il va découvrir est encore plus terrible que ce qu il pouvait imaginer, ébranlant toute la petite communauté et mettant sa vie en danger

 

Difficile de poser ce livre une fois commencé. La quête de Johnny est prenante et on a envie de savoir  ce qu'est devenue Alyssa.

Johnny s'accroche et persiste là où la police a échoué car il veut absolument retrouver sa jumelle. Cela signifierait un retour à une vie de famille normale et ça Johnny en rêve. Son père qui s'est enfui reviendrait et sa mère, dépendante aux narcotiques, serait de nouveau heureuse et souriante. Johnny ne peut compter que sur lui-même. Il est aidé dans sa quête par Jack, son  ami estropié, fils de flic et déjà très porté sur la boisson et Clyde Hunt, un flic têtu qui s'est mis en tête de les protéger lui et sa mère dont il est légèrement amoureux.

Les pages se tournent toutes seules, on espère, on doute et on souffre avec Johnny. La noirceur et le désespoir sont palpables et la tension monte au fil des pages. Le personnage de Johnny est épatant de maturité et d'abnégation et son ami Jack est touchant et pathétique. On y croise également un géant noir mystique pas tout à fait méchant qui m'a beaucoup rappelé John Caffey, le géant de Stephen King dans la ligne verte.

Un excellent moment de lecture, bien écrit, noir et désespéré.

 

Je remercie vivement Blog O Book et les Editions JC Lattès  pour ce partenariat.

 

Les avis de Biblio et de Fredo

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

MicB 21/07/2010 16:22


Ah! intéressant ... je finis ce soir mon polar, billet demain, et je commence dans la foulée justement "Les lieux sombres" de Gillian Flynn. Amitiés, MIC.


MicB 21/07/2010 15:42


Bonjour Sophie,

Voilà un livre qui marche très fort en ce moment en librairie, notamment à la FNAC. Ton billet donne envie de le lire, cette histoire m'a l'air facile à parcourir (ce qui dans ma bouche est un
compliment), mais peut-être que je me trompe... En tout cas Sophie, tu lis beaucoup plus vite que moi, alors que la plupart des blogs/livres sont en semi-sommeil actuellement - été oblige! - le
tien carbure à fond! et c'est très bien pour tous les blogolecteurs, qui achètent des livres en ce moment. et qui sont en mal d'idées, bravo ! En ce qui me concerne, je publie demain ... à bientôt,
je t'embrasse Sophie, amitiés, MIC.


Les bonheurs de Sophie 21/07/2010 16:11



Bonjour Mic,


oui je profite de lire un maximum pour mon plus grand plaisir ! Je pense que ce livre te plairait car il m'a rappelé un peu "les lieux sombres " de Gillian
Flynn.


Bisous



Valérie 20/07/2010 13:09


Ce partenariat me tentait aussi .


Élianthe 20/07/2010 02:11


Je te le dis encore ma chère Sophie : nous lisons (ou lirons) les MÊMES livres! J'ai très hâte de le lire!


Les bonheurs de Sophie 20/07/2010 09:49



J'en suis ravie Elianthe :


bisous



biblio 19/07/2010 20:57


Je vois qu'on est a peu près du même avis sur ce livre. Un bon policier.