L'étrangleur de Cater Street. (Anne PERRY)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

 

L'Etrangleur de Cater street

Suffragette avant l'heure, l'indomptable Charlotte Ellison contrarie les manières et codes victoriens et refuse de se laisser prendre aux badinages des jeunes filles de bonne famille et au rituel du tea o'clock.
Revendiquant son droit à la curiosité, elle parcourt avec intérêt les colonnes interdites des journaux dans lesquels s'étalent les faits divers les plus sordides.
Aussi bien le Londres des années 1880 n'a-t-il rien à envier à notre fin de siècle : le danger est partout au coin de la rue et les femmes en sont souvent la proie.
Dans cette nouvelle série " victorienne ", la téméraire Charlotte n'hésite pas à se lancer dans les enquêtes les plus périlleuses pour venir au secours du très séduisant inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard.

 

J'avais souvent croisé les romans de Anne Perry mais je n'en avais lu aucun. Voilà qui est fait avec ce premier volume de la série Charlotte et Thomas Pitt.

Chaque tome de cette série est une intrigue se déroulant dans un quartier de Londres à l'époque victorienne.

L'intrigue policière est ici prétexte à installer les personnages de la famille Ellison; les parents, Caroline et Edward, la grand-mère rigide, et les trois filles : Sarah, Charlotte et Emily. Tout ce petit monde a une existence rangée et prévisible. Seule Charlotte s'ennuie et s'intéresse à des choses bannies pour une jeune fille de bonne famille. En effet, Charlotte se passionne pour les faits divers et quand un étrangleur de jeunes filles sévit à deux pas de chez elle, elle décide de mener sa propre enquête. Elle va alors rencontrer l'inspecteur Pitt, qui va lui inspirer des sentiments contradictoires.

Ce sont les apparences, les convenances et la bienséance qui priment à cette époque. Les dames rougissent et baissent les yeux à qui mieux mieux.

Je me suis régalée ! Le coupable n'est certes pas difficile à trouver quand on a l'habitude de lire des romans policiers mais l'écriture est plaisante et Charlotte n'a pas sa langue dans sa poche. De plus, on assiste à une histoire d'amour naissante qui pimente le tout.

J'ai hâte de lire d'autres aventures de Charlotte et ma PAL va encore grossir puisqu'il y a vingt-cinq tomes qui font suite à celui-ci !

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Mic 03/11/2010 16:15


Je vois que rien ne t'échappe! mon porte-monnaie à moi aussi est à sec! Il va falloir attendre Noël maintenant! MIC.


Mic 02/11/2010 17:17


Bonjour Sophie,

Cela fait longtemps que j'ai envie de découvrir cette romancière anglaise, "L'étrangleur de Cater Street" fait partie des ses romans les plus connus. As-tu remarqué qu'à chaque Noël, les éditions
10-18 proposent pour un petit prix, des titres dans de belles présentations? environ une dizaine ,à la manière du christmas anglais. Librairies, FNAC, VIRGIN ... MIC.


Les bonheurs de Sophie 03/11/2010 09:06



Bonjour Mic,


j'ai effectivement remarqué les beaux livres au moment de noël, ce qui effraie mon porte-monnai, d'autant plus que Anne Perry a aussi écrit une autre série de
livres avec un personnage récurrent : William Monk...


Bonne journée Mic



Isa 02/11/2010 14:40


Désolée je passe sous un tunnel je ne t'entends pas bien :))


Isa 02/11/2010 14:24


Si on part 25 jours sur une île paradisiaque toutes les deux à raison d'un livre par jour on peut le faire ah ah ah !!!!!!!!!!!!!


Les bonheurs de Sophie 02/11/2010 14:38



ok tu trouves l'île et le budget et j'apporte les livres !