L'insoumise. (Jennifer DONNELLY)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

L'insoumise

A la fin du XIXe siècle, à Londres, dans le quartier populaire de Whitechapel, près des docks où s'organise la grève des ouvriers, la jeune Fiona travaille dur à la fabrique de thé. Son projet ? Economiser assez d'argent pour ouvrir une petite épicerie avec son fiancé, Joe. Mais son rêve s'évanouit le jour où Joe la quitte, séduit par la fille d'un riche marchand. Après cette trahison et la mort tragique de ses parents, Fiona décide d'embarquer pour New York où la révolution industrielle autorise les espoirs les plus fous. Et sur le paquebot qui l'emmène vers un monde en plein essor, elle se promet de revenir un jour en Angleterre, auréolée de succès...

 

Fiona est pauvre et vit avec sa famille dans le quartier de Whitechapel où depuis quelques temps un meurtrier éventre des prostituées. Même si la vie n'est pas facile, Fiona est heureuse entourée de ses parents et ses frères et soeurs. Elle aime Joe depuis toujours et ensemble ils économisent sou par sou pour ouvrir leur commerce. Seulement la chair est faible et Joe va céder à la tentation. C'est le début d'une succession de tragédies pour Fiona qui devra s'exiler à New-York, prendre son destin en main et faire en sorte que la roue tourne...

Amateur de grande saga, ce livre est fait pour vous ! Malgré ses 800 pages, il se dévore et on quitte bien à regrets Fiona et les siens. Cette jeune femme a du caractère et ne baisse jamais les bras. L'histoire des docks et la vie dans les bas quarties de Londres à la fin des années 1800 est bien rendue et l'ascension sociale, le début du syndicalisme et l'émigration vers les Etats Unis jalonnent la vie des Finnigan. Amours contrariées, trahisons, renaissance et émotions en tout genres sont au programme. Certes ça dégouline de bons sentiments, la fin et les rebondissements sont plus que prévisibles et les invraisemblances et faits du hasard se ramassent à la pelle mais malgré tout cela j'ai passé un excellent moment de lecture, parfait pour ce début de vacances !

A noter qu'on peut retrouver certains personnages de L'insoumise dans L'ange de Whitechappel qui est une suite sans en être une, et Jennifer Donnelly a également écrit La rebelle qui me tente depuis un moment mais qui est quasiment introuvable...

Emprunté à la médiathèque.

LA PLU~1 (4)

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Virg' 06/07/2011 20:52


je suis tentée comme à chaque fois que je lis l'une de tes critiques! merci à toi!!


Les bonheurs de Sophie 06/07/2011 21:05



C'est gentil Virginie, à ton service 



Sandrine(SD49) 06/07/2011 16:57


C'était avant mon blog, sorry !


Les bonheurs de Sophie 06/07/2011 17:24



Flûte ! crotte ! Zut ! 



Sandrine(SD49) 06/07/2011 16:34


Je viens de regarder et j'avais noté le premier 4/5 et le deuxième 5/5 alors oui il doit être bien je ne m'en souviens plus trop mais la note parle pour moi !


Les bonheurs de Sophie 06/07/2011 16:39



Je vais voir si je trouve les billets correspondants sur ton blog, merci Sandrine !



Opaline 06/07/2011 16:23


J'ai adoré L'insoumise et La rebelle et j'ai l'Ange de Whitechapel dans ma bibliothèque. J'y pense, tu pourrais mettre ce roman dans ta liste de lectures du défi la Plume au féminin, à moins que tu
n'aies prévu en mettre d'autres à la place. Amitiés, Opaline


Les bonheurs de Sophie 06/07/2011 16:39



AHHHHHH heureusement que tu es là Opaline ! je voulais le mettre dans ma liste pour le défi et dans l'engouement de mon billet  j'ai oublié ! je rajoute le logo
immédiatement et oui tu peux le comptabiliser. Merci !



gridou 06/07/2011 16:19


A lire le résumé, je me serais cru dans Jack l'eventreur...Un rapport ? C'est la même époque ?


Les bonheurs de Sophie 06/07/2011 16:37



Tout à fait Gridou, d'ailleurs on le croise mais c'est trèèèèès romancé et pas réaliste pour deux sous.