L'ombre dans l'eau. (Inger FRIMANSSON)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

L'ombre dans l'eau

Justine Dalvik croyait avoir réglé ses comptes avec le passé. Elle croyait pouvoir vivre en paix dans sa maison au bord du lac. Avec Hans Peter, le seul homme qui ait su apaiser ses démons. Mais pour combien de temps ? Tortures, trahisons, meurtres, tous les drames qui hantent Justine menacent de remonter à la surface. Comme le corps de son ancienne camarade de classe. Berit, qu'elle voit émerger des profondeurs dans ses cauchemars. Et quand les proches de disparus viennent rôder près de la maison. Justine sent que l'étau se resserre. Jusqu'à quand pourra-t-elle faire taire les fantômes du passé qui crient vengeance ? Comment sauver l'amour et la sérénité qu'elle a mis toute une vie à trouver ? Une véritable plongée en eaux troubles. Une atmosphère aussi envoûtante qu'angoissante, par la reine du suspense psychologique suédois.

 

Nous retrouvons Justine Dalvik, l'héroïne de Bonne nuit, mon amour, quelques six ans plus tard . Même si elle a retrouvé l'amour avec Hans Peter, le seul qui parvienne à la comprendre, elle n'a pas fait la paix avec elle même. Le grand oiseau noir, son seul ami, vit toujours avec eux et semble lui aussi nerveux et constamment sur le qui-vive.

Parallèlement, nous suivons la vie d'Ariadne, qui travaille dans le même hôtel que Hans Peter et dont la vie n'est pas toute rose. Ariadne est mariée à Tommy, un flic qui lui tape dessus constamment, l'humilie et l'enferme tel un animal. Ariadne subit pour épargner Christa leur fille aveugle.Tor, quant à lui ne se remet pas de la disparition soudaine de sa femme Berit, ennemie d'enfance de Justine. Le jour où Tommy décide d'enquêter sur Justine, de vieux démons ressuscitent...

Encore une fois, c'est dans les eaux noires profondes de l'âme humaine qu'Inger Frimansson a choisi de nous emmener. Ce ne sont pas les cadavres qui priment mais l'ambiance pesante et poisseuse déjà très présente dans Bonne nuit mon amour.Les différents personnages subissent, tous à leur manière et ont bien du mal à échapper à leur passé ou leur avenir qui semble tout tracé. Justine est un personnage trouble, extrêmement complexe et bien qu'elle soit un peu moins présente dans ce livre, elle reste l'élément central vers lequel convergent tous les autres protagonistes. L'ombre dans l'eau clôt l'histoire singulière de Justine Dalvik. C'est un roman noir étrange, pessimiste et torturé, diablement captivant.

 

Un grand merci à l'homme en noir qui m'a permis frissonner en m'envoyant ce livre.

 

LA_PLU-1.JPG

                                                                                                           (1)

Publié dans La vache qui lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lystig 19/04/2011 20:00


j'en serai fort heureuse !
merci de cette proposition!


Les bonheurs de Sophie 19/04/2011 20:29



Pas de souci, envoie moi ton adresse en MP. Bonne soirée !



Lystig 13/04/2011 09:24


j'ai déjà noté cette auteur et n'arrive pas à le trouver en biblio !


Les bonheurs de Sophie 19/04/2011 09:13



Coucou Lystig,


tu as fini par le trouver ? si ce n'est pas le cas je veux bien le faire voyager jusque chez toi, tiens moi au courant !



Opaline 09/04/2011 23:19


Bonjour Sophie! Je vais mettre ce livre en lien pour le Défi de la plume au féminin!


Les bonheurs de Sophie 11/04/2011 19:57



Merci Opaline, j'allais te l'envoyer.



Isa 09/04/2011 16:53


J'avais déjà bien aimé le 1er donc....


Les bonheurs de Sophie 11/04/2011 19:57



Celui-ci est aussi étrange que le 1er.



L'homme en noir 09/04/2011 16:51


Je suis ravi que cet envoi t'ait plu ! Nul doute qu'il y en aura d'autres ! Au plaisir ma chère complice!


Les bonheurs de Sophie 11/04/2011 19:56



Merci encore, bisous !