Le livre de Dina, tome 1: les limons vides. (Herbjorg Wassmo)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Le Livre de Dina, tome 1 : Les Limons vides

Figé dans un linceul de glace, à l'extrême pointe de la Norvège, le Nordland est un pays de fin du monde. [...] Là-bas, se déchaîne une furie, une femme, Dina, que la mort suit comme son ombre. Enfant, Dina est frappée par le destin, par la main de Dieu ou par celle du diable. Ou par les trois. Elle tue sa mère. Maudite par son entourage, abandonnée à elle-même, elle grandit, sauvage et, surtout, libre. Dès lors, Dina, arrogante, farouche, ira, seule, sur un long chemin de hargne. [...] Le Livre de Dina est un long requiem, un chant de douleur et de violence, de folle passion et d'insondable solitude. Ici, l'amour est une danse effrénée et voluptueuse, une torture, une mise à mort. Herbjorg Wassmo dirige son tumultueux personnage d'une plume rapide, sensuelle, vertigineuse. Elle dompte les mots, les images, les sens, tout comme sa Dina asservit son étalon ou ses amants, assouvit sa rage de vivre. Sans palabres. " Martine Laval, Télérama.

 

Ce livre est vraiment particulier et bien difficile à résumer. Dina est un personnage très complexe qui oscille entre le bien et le mal. Quand elle était enfant, Dina a tué sa mère accidentellement. Depuis, elle est rejetée par son père et incomprise de tous. Elle  se comporte comme une sauvage, n'a aucune pudeur et parle avec le fantôme de sa mère.

Elle accepte d'épouser un homme trente ans plus âgé qu'elle va  réduire à sa merci, car Dina aime posséder les hommes. Le livre s'ouvre sur un drame et le reste de l'histoire est un flash back qui explique le pourquoi.

J'ai été fascinée par le personnage de Dina. J'ai lu le livre d'une traite et il me laisse une impression bizarre. La noirceur du propos est renforcée par le climat glacé de la Norvège. L'écriture est belle et accrocheuse. J'ai beaucoup de mal à cerner Dina, est-elle le diable, folle ou juste malheureuse ?

Je lirai la suite Les vivants aussi puis Mon bien-aimé est à moi car j'ai très envie de comprendre et de savoir comment elle va évoluer.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Mic 03/11/2010 12:13


Bonjour Sophie,

Je trouve la collection 10-18 remarquable, elle présente à mon avis, le meilleur catalogue de livres dans le domaine français et étranger. Comment as-tu eu l'idée de lire ce bouquin ? Ces histoires
un peu "borderline", (pardon cet affreux anglicisme), m'intéresse toujours ... MIC.


Les bonheurs de Sophie 03/11/2010 12:17



Bonjour Mic,


j'aime aussi les histoires "borderline" , ça n'est pas un scoop et j'ai découvert ce livre par hasard en me baladant sur Babelio.


Bonne journée !



laure 03/11/2010 08:45


J'ai lu le premier tome et j'ai bien aimé pourtant je n'ai pas encore lu la suite.


Les bonheurs de Sophie 03/11/2010 09:04



Spécial quand même ce livre ! je vais vite lire la suite et je te dirai si c'est dans la même veine.



Isa 03/11/2010 07:32


Grrr.... encore un qui est très tentant !


Les bonheurs de Sophie 03/11/2010 09:04



Hé hé hé !