Les hauts-conteurs : la voix des rois. (Olivier Peru et Patrick McSpare)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Hauts conteurs - la voix des rois

Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers et troubadours portant la cape pourpre, parcourent les royaumes d'Europe en quête de mystères à éclaircir, d'histoires à collecter et à raconter. Leur quotidien se nourrit de la vérité cachée derrière la rumeur, les superstitions et les légendes. Ceux qui ont la chance de les entendre s'en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la voix des rois, une voix dont ils usent comme d'un instrument magique. Mais ces éblouissants vagabonds ne chassent pas que des frissons. Dans le secret, ils recherchent les pages disparues d'un livre obscur, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne. Et ce livre, Roland un fils d'aubergiste que rien ne destine à l'aventure, pourrait bien en percer l'énigme. Car à treize ans, il devient le plus jeune garçon à poser la cape pourpre sur ses épaules et il semble tout désigné pour devenir le héros d'une grande histoire, une histoire de Haut-Conteur...

 

Ce livre est un roman Fantasy jeunesse, un genre que je ne lis pas habituellement, mais j'ai été séduite par la magnifique couverture et le résumé.

On entre très vite dans l'histoire. Roland a treize ans et s'ennuie. Il aide son père à la taverne et son avenir est tout tracé. Pourtant il est fasciné par les Hauts-Conteurs, ces personnages itinérants qui ont fait halte dans l'auberge familiale et qui enchantent les clients de leurs récits effrayants et fascinants. Le hasard va faire que Roland va rejoindre cette troupe et devenir à son tour le plus jeune des Hauts-Conteurs. Commence alors une quête initiatique à la recherche des pages du Livre des Peurs. Roland va affronter des dangers et des créatures dont il ne soupçonnait même pas l'existence.

Je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Tout d'abord le livre est très beau, non seulement la couverture mais il y a également de très belles illustrations au début des chapitres. On y rencontre toutes sortes de monstres tels que les goules, des demis-sangs, des démons et surtout l'Upyr qui est au centre du roman. On ne s'ennuie pas car les actions s'enchaînent et Roland et ses compagnons ne chôment pas. La fin n'en est pas vraiment une car une suite est à paraître en février prochain. Le livre s'adresse davantage aux ados qu'aux enfants.

J'ai trouvé les personnages intéressants : Roland est un peu naïf au début mais apprend très vite. Il est à la fois ravi de devenir ce à quoi il rêvait mais triste d'abandonner sa famille et ses amis. Mathilde, qui lui tient lieu de préceptrice n'est pas la féminité incarnée mais se révèle être une alliée précieuse et maternelle.

La toute petite réserve que j'émettrais c'est que j'ai trouvé que les Hauts-Conteurs au final ne racontaient pas beaucoup d'histoires fabuleuses mais étaient plus dans l'action et qu'ils ont souvent beaucoup de chance et de réussite.

Au final, un bon moment de lecture centré sur l'imaginaire et les monstres du "folklore traditionnel".

Je lirai la suite sans hésitation.

Je remercie sincèrement Babelio,  pour m'avoir fait confiance pour ce premier partenariat Masse Critique et les Editions Scrineo Jeunesse pour m'avoir permis de découvrir ce livre en avant-première.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Emmanuelle Scrineo 13/10/2010 14:12


Bonjour Sophie,

Merci pour votre sympathique critique, je me suis permise de la présenter sur le blog des Haut-Conteurs.
http://www.haut-conteurs.com/2010/10/j-1-les-blogueurs-sont-au-rendez-vous.html
Et puis rendez-vous en février pour le tome 2...!


Les bonheurs de Sophie 13/10/2010 18:54



Tout le plaisir est pour moi Emmanuelle, merci à vous.


Je serai au rendez-vous en février !



Laure 09/10/2010 20:07


Je viens de le demander en partenariat sur Partage lecture, j'espère que j'ai fait le bon choix.


Richard 09/10/2010 18:12


Quelle étrange coincidence !
Je suis en train de lire "Le livre des choses perdues" de John Connolly ... et il me semble y avoir beaucoup de points en commun avec le livre dont tu parles.
Tu connais ???

Amitiés !


Les bonheurs de Sophie 09/10/2010 19:51



Je connais "le livre des choses perdues" mais je ne l'ai pas lu Richard. J'ai hâte de lire ton billet.


Bon weeekend !



Opaline 09/10/2010 15:51


Encore une fois, tu as choisi un livre que j'avais remarqué et noté. Merci pour ta critique qui confirme mon choix! Bonne journée!


Les bonheurs de Sophie 09/10/2010 19:53




Si tu n'étais pas si loin je te le prêterai avec plaisir Opaline !