Les lieux sombres. (Gillian FLYNN)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Les lieux sombres

 

Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l'innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s'est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d'un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C'est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu'une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n'aura pas d'autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l'affaire, quelles qu'en soient les conséquences.

 

LIbby Day est une jeune femme que la vie n'a pas épargnée. Sa mère et ses soeurs ont été massacrées et son témoignage a envoyé son frère Ben en prison pour de nombreuses années.

Libby est contactée par un club très spécial, qui croit en l'innoncence de Ben et qui va réussir à insinuer le doute chez la jeune femme. Ben est-il rééllement le coupable ?

Le livre alterne les allers-retours entre 1985 et aujourd'hui. On découvre la vie de la famille Day, les difficultés de la mère à faire tourner son exploitation agricole, l'absence du père pique-assiette, l'entrée dans l'adolescence de Ben et les souffrances dûes au manque d'argent. Les personnages sont très marqués et tributaires de leur condition sociale. Ben veut en sortir et est diablement attiré par l'interdit et l'envie d'être comme les autres.

La rumeur et l'acharnement vont marquer sa jeunesse. La psychologie des personnages est élaborée, tout le monde n'est pas beau et gentil.

Les lieux sombres est un roman noir sans concessions plus qu'un thriller à rebondissements. J'ai souffert avec Patty, Libby et Ben. On sait à la toute fin ce qui s'est vraiment passé le jour du massacre et c'est le pourquoi qui m'a bouleversée.

C'est très réaliste, prenant, désolant, tout simplement excellent !

 

Les avis unanimes de Canel, Paul Arre, Isa, Biblio...

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

chris89 21/04/2010 18:25


c'est noté . J'avais bien aimé sur ma peau , son premier roman !


Les bonheurs de Sophie 21/04/2010 18:29



Je n'ai pas lu sur ma peau Chris mais je vais l'acheter prochainement...



Valérie 21/04/2010 10:38


J'ai trouvé l'ensemble un peu long, j'ai trouvé que ça manquait de rebondissements et je n'ai pas aimé Ben. J'ai juste aimé sa mère.


Valérie 20/04/2010 17:53


je n'ai pas été très sensible à ce roman, je me demande si c'est parce que je l'ai découvert en audiobook, qui était pourtant d'excellente qualité.


Les bonheurs de Sophie 20/04/2010 21:04



Ah mince ! qu'est-ce qui t'a gênée Valérie ?



callophrys 18/04/2010 15:29


il est le prochain sur ma liste


Les bonheurs de Sophie 18/04/2010 16:20



De belles heures de lecture en perspective !



Paul Arre 16/04/2010 03:19


D'accord avec Mic, Sonatine a de bons "renifleurs"

Les Lieux sombres a été une grosse -et bonne- surprise, un roman très bien dosé, très bien maîtrisé, et une superbe Libby!