Les sanguinaires: le masque de la bête. (Sean MC FARREL)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Les Sanguinaires, Tome 1 : Le masque de la bête

  

Parce qu'il a fui au combat, abandonnant Jehan de Kermarec, son maître, Thibault s'est condamné - il ne sera jamais chevalier. Pris de remords, il est revenu sur ses pas et a trouvé la dépouille du guerrier. Cédant à une impulsion, il a endossé l'armure du défunt et usurpé son identité dans l'espoir de monnayer ses services et de mener l'existence des soldats de fortune. Las, il a croisé la route de brigands qui, sous les masques souriants de bateleurs, l'ont percé à jour. Le jeune homme devient le faire-valoir et le parfait alibi de ces malandrins, qui s'introduisent dans les villages et les châteaux pour en visiter les coffres.

 

On est bien loin de ce que je peux lire habituellement, rappelons que les polars historiques ne sont pas trop ma tasse de thé, et pourtant...

Il faut dire que j'ai été attirée par cette série pour plusieurs raisons. L'une d'elles étant que j'en ai entendu beaucoup de bien par certains plumistes. Je me devais donc de tenter l'expérience et... ça le fait !

J'ai avalé ce 1er tome en une après-midi et depuis je tourne en rond car je n'ai pas la suite.

 

On suit les aventures de Thibault, jeune écuyer qui a décidé de prendre la place de son maître, usurpant ainsi son identité et bafouant les lois disant qu'on ne peut manier l'épée à moins d'être chevalier. Thibault est novice, un peu naïf mais ne manque pas de courage. Il va rencontrer une bande de voyous et ils vont faire un bout de chemin ensemble. Ce sera l'occasion pour eux de chercher à démasquer cette bête qui tue sauvagement et terrorise la population...

On est ici dans le roman d'aventures plus que dans un polar, les têtes volent et on se bat sans faire de quartiers.L'ambiance moyennageuse, les chapitres courts et cette troupe pas si méchante m'a donné envie de poursuivre l'aventure !

 

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

MicB 23/07/2010 12:57


Bonjour Sophie,

Mais où vas-tu chercher tout ça ? tu dis que les polars historiques ne sont pas ta tasse de thé, et pourtant tu en lis, bravo ! tes horizons littéraires sont à perte de vue, tu as une très grande
ouverture d'esprit. Mais, Sophie, je suis frustré, tu ne nous dit pas qui se cache sous le nom de Sean Mac Farrel ? "Les sanguinaires" "Le masque de la bête" une vraie lecture estivale, une
formidable évasion qui rappelle notre adolescence, je suppose que ce livre comporte plusieurs tomes. C'est très frustrant Sophie, de savoir que nous n'aurons pas le temps nécessaire pour lire tous
ces merveilleux romans, mais nous avons aussi la chance, de vivre une époque formidable, où les parutions littéraires sont fort nombreuses, A bientôt, Sophie, amitiés, MIC.


Richard 21/07/2010 16:11


Pauvre toi !!! Repeindre ta cuisine ... Ce n'est pas un travail estival.
Non, non, lis plutôt ...
Un conseil d'ami.


Les bonheurs de Sophie 21/07/2010 16:16



Hihihi ! la cigale ayant lu tout l'hiver... elle se voit dans l'obligation de se mettre au boulot de restauration qui urge l'été venu. Mais ça va il fait 
beaucoup moins chaud ces derniers jours.



Richard 21/07/2010 15:58


Celui-là, je le note pour plus tard ...
Merci, lectrice à la vitesse supersonique ...
Je suis essoufflé ... Tu cours (et lis ...) trop vite pour moi !
Je demande grâce, Votre Honneur !!!
Amitiés


Les bonheurs de Sophie 21/07/2010 16:09



J'en profite Richard, je peux lire à volonté ! Mais je ne vais pas tenir ce rythme longtemps car j'ai décidé de repeindre ma cuisine !!


à bientôt.



Isa 21/07/2010 14:06


Je crois que je vais passer mon tour moi !!! tu es tentante je reconnais mais je suis overbookée de livres !