Level 26. (Anthony E.ZUICKER et Duane SWIERCZYNSKI)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Level 26
Les policiers du monde entier répartissent les criminels sur une échelle de 1 à 25, selon leur dangerosité. Un tueur échappe à cette classification. Cruel à l'extrême, insaisissable, sévissant sur tous les continents, il ne connaît aucune limite ni aucun mode opératoire de prédilection : c'est le niveau 26. Un seul homme peut l'arrêter. Il s'appelle Steve Dark, et depuis que ce monstre a massacré sa famille, il s'est juré de cesser de traquer les psychopathes. Mais bientôt, il n'aura plus le choix.

L'originalité de ce thriller réside dans le fait qu'on puisse visionner certaines scènes choc grâce aux liens donnés toutes les 20 pages environ. Ces liens sont un plus, ils nous permettent de mettre un visage (notamment celui de l'excellent Michael Ironside pour le personnage de Riggins) sur les différents protagonistes de l'histoire. Ces images sont des séquences rythmées avec une vraie ambiance et contribuent à accentuer la tension déjà élevée. Pourtant, elles ne sont pas indispensables à la bonne compréhension de l'intrigue.

Ce livre est écrit par Anthony E. ZUICKER qui est l'auteur des Experts et on retrouve l'esprit de cette série dans Level 26. Le rythme et l'histoire elle-même m'ont vraiment fait penser à un épisode d'une série policière. C'est très américain et le style n'est pas très fouillé. Les rebondissements sont nombreux, le méchant intéressant (même si au final j'ai déjà rencontré des méchants bien plus méchants au travers de mes lectures) et les enquêteurs pas au mieux de leur forme. Sans en dévoiler trop, j'ai trouvé que Sqweegel était assez piteux sur la fin. Fin qui n'en est pas vraiment une car Level 26 est le premier d'une trilogie. En résumé, un bon moment de lecture où on ne s'ennuie pas, j'attends la suite...

Merci beaucoup à Ingrid de m'en avoir fait profiter. Son avis est ici et celui d'Isa !

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Mic 06/03/2010 20:18


Bonjour Sophie,

L'intérêt de ce livre, c'est qu'il s'adresse à un large public et c'est déjà pas si mal!
maintenant j'attends comme toi, la suite des aventures de Steve Dark car la fin du premier tome m'a laissé perplexe.
Parfois je me demande, s'il est bien raisonnable de donner la priorité de lecture à ce genre de livre, alors que de très bons romans (littérature générale) attendent Mais je pense à tous ceux qui
veulent se mettre à lire, et je me dis que "level 26" est un très bon départ. Il est important d'inciter et surtout ne pas dégoûter en proposant des livres trop long à lire ou bien trop ardu.
Alors, finalement le côté ludique me plaît assez bien. Finalement on se retrouve tous les deux, sauf que toi : tu laisses une grande place à la littérature générale, si tu savais comme je t'envie,
mais dès la fin du mois de mars, je vais m'y mettre car certains romans me tentent terriblement et j'en ferais des billets. Merci pour le tien, je m'y suis retrouvé, un avis partagé en somme. Je
t'embrasse, bonne continuation, amicalement MIC.


Les bonheurs de Sophie 06/03/2010 20:24


Coucou Mic,

tu sais il n'y a encore pas si longtemps encore je ne lisais que des polars ou thrillers et je me suis dit que je passais certainement à côté de beaucoup de belles découvertes. J'ai lu
beaucoup de "classiques" quand j'étais plus jeune (j'adore Maupassant et Troyat) et j'ai dévié tout doucement. Grâce à des amies ou des blogs j'ai eu envie de lire autre chose et même si la
littérature policière aura toujours ma préférence, je suis heureuse des lectures que je peux faire à côté. Je vais même essayer la Fantasy, c'est pour te dire !
J'ai hâte de lire les billets de tes nouvelles lectures !
A bientôt


Mystix 31/01/2010 15:28


Mon prochain livre ! J'ai vraiment hâte de le lire et en apprenant que c'est le début d'une trilogie tu me donnes un sourire pas possible. J'espère vraiment me régaler !


Mic 30/01/2010 16:12


C'est un livre que je vais certainement lire dans les prochains jours. Et puis peut-être que je ferai un break avec les polars, car les romans classiques me manquent un peu, en ce moment, je dois
bien l'avouer. Merci pour ton billet Sophie, comment pourrais-je maintenant me passer du blog "Les bonheurs de Sophie", impossible !
Porte-toi bien, amitiés, MIC.


Isa 30/01/2010 16:10


Une bonne chose de faite !