Pélerins des ténèbres. (Serge BRUSSOLO)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Pélerins des ténèbres

Enfermé dans une cage de fer, dans les oubliettes d'une abbaye, un moine dément raconte que le pèlerinage dont il avait la charge s'est terminé en enfer. Le diable, affirme-t-il, a emporté tous ceux qui l'accompagnaient.
Que se passe-t-il en réalité dans les montagnes où serpente l'interminable route menant aux reliques de saint Gaudémon, martyr jadis supplicié par Caligula, l'empereur fou ? Une chose est sûre, beaucoup de gens disparaissent et les sommets semblent habités par des créatures de légende qui ont fait des pèlerins leur gibier quotidien.
Quel secret, quel complot hérétique tente-t-on de dissimuler sous le masque de la superstition ? Marion, la jeune tailleuse d'ex-voto, sera-t-elle plus chanceuse que ceux qui l'ont précédée sur les chemins du mystère... ou succombera-t-elle, à son tour, aux sortilèges du pèlerinage maudit ?

 

Un moine préfère se couper la langue plutôt que de raconter ce qu'il a vu et enduré lors du pélerinage de Saint Gaudémon. Peu en sont revenus et pourtant Marion, jeune tailleuse d'ex voto accepte faire ce périple et fuir ainsi le mariage forcé que ses parents ont prévu pour elle. Avant elle, sa soeur Yolande avait opté pour ce même choix et elle a disparu depuis deux ans au cours de ce pélerinage maudit...

Les romans médiévaux de Serge Brussolo ont ma préférence parmi ses nombreux écrits. Celui-ci démarre très fort, avec une ambiance mystérieuse et démoniaque mais ça se gâte un peu par la suite. J'ai trouvé que ça partait dans tous les sens au point de ne pas voir trop le rapport avec les éléments de début et la folie de Frère Guillaime. Malgré cela, j'ai dévoré Pélerins des ténèbres car le style et l'imagination de Brussolo suffisent à nous emporter.

 

Pélerins des Ténèbres est le premier livre mettant en scène Marion des Pierres qu'on peut retrouver dans La captive de l'hiver et La princesse noire, tous deux patientant sagement dans ma bibliothèque.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Gégé 08/02/2015 19:25

Merci Sophie, je viens de lire la captive de l'hivers et souhaitais retrouver Marion...

Brouillard 06/11/2012 13:19

Je viens juste de terminer ce roman et je suis d'accord avec toi quand tu dis que les éléments de la folie de frère Guillaume semblent décousus du reste du récit. En même temps, c'est l'imagination
de frère Guillaume qui lui a fait percevoir ces choses dans un contexte inquiétant où les personnages se retrouvent face à leurs peurs enfouies.
Par ailleurs, cela me fait plaisir d'apprendre que le personnage de Marion figure dans d'autres récits. Je me les procurerai ^^

Lystig 13/04/2011 06:26


cela fait si longtemps que je n'ai plus lu de Brussolo !!!!!
et là, en plus, cela se passe au moyen-âge, je ne peux que succomber !


Les bonheurs de Sophie 19/04/2011 09:13



Succombe Lystig, succombe !



Canel 12/04/2011 19:40


J'avais adoré ! comme toutes les intrigues "historiques" de Brussolo !


Les bonheurs de Sophie 19/04/2011 09:14



Un peu en dessous des autres mais ça ne va pas m'empêcher de me jeter sur la suite !



Richard 12/04/2011 03:30


Et bien, tu m'as convaincu ... Je ne connais pas cet auteur mais je vais me laisser tenter ...
Une bonne lecture de vacances ???
Merci mon amie !