Un torse dans les rochers. (Helene TURSTEN)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Un torse dans les rochers

 

Un torse mutilé, étripé, vient d'être découvert entre les rochers d'une plage près de Göteborg, en Suède. Seul élément d'identification : un mystérieux tatouage asiatique. Ce dernier, brillamment exécuté, conduit l'inspecteur Irène Huss sur la piste d'un tatoueur de renom au Danemark, où un crime a été commis selon le même rituel quelques années auparavant. Pendant ce temps, une troisième victime est découverte : la fille d'une amie d'Irène, disparue alors qu'elle partait faire carrière dans le mannequinat. Puis on retrouve un quatrième cadavre, celui du fils de la directrice du commissariat de police de Copenhague. Irène Huss a le sentiment que ces crimes terrifiants pourraient être liés à elles, et que l'assassin est tout proche...

 

J'avais repéré ce livre depuis un petit moment et c'est le billet de Paul Arre sur son superbe blog qui m'a décidée à franchir le pas...

Nous suivons une équipe de la police suédoise qui enquête sur la découverte d'un torse . L'identité de la victime est très compliquée à établir car ce torse est atrocement mutilé et le seul signe distinsctif est un tatouage qui va permettre aux enquêteurs de remonter la piste du tueur. Parallèlement, Irene Huss, l'enquêtrice, recherche une ancienne amie de sa fille qui a disparu. Très vite, les indices vont la mener dans une boutique d'accessoires pour homosexuels et Irene va découvrir que les deux affaires sont liées...

Voilà un livre comme je les aime: une enquête passionnante à partir de pas grand chose, un ou des assassins particulièrement dérangés, des scènes gores à souhait (peut-être trop pour les âmes sensibles) et un personnage principal attachant. Irene Huss est enquêtrice mais elle est aussi mariée à un chef cuisinier, mère de jumelles de 16 ans et propriétaire d'un chien qui a décidé lui aussi de lui compliquer la vie.

L'enquête est captivante bien que classique. Il n'y a aucun temps mort et elle se déroule entre Goteborg et Copenhague.

Ce polar du froid est cependant bien différent de ceux de INDRIDASON par exemple, dans le sens où je n'ai pas ressenti cette ambiance si particulière aux polars nordiques. Pas de descriptions de paysages, d'informations météorologiques ou autre...

Un très très bon moment de lecture en ce qui me concerne et je vais vite lire "Le diable de verre" qui vient de paraître et dans lequel on peut retrouver Irene Huss et son équipe.

L'avis de Paul Arre que je remercie de m'avoir convaincue.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Mélo 10/04/2010 18:26


Le titre me fait fuir (trop beurk).... Mais apparemment j'ai peut-être tort de céder à mon flair..


Paul Arre 10/04/2010 00:55


Si tu aimes la couv d'Hiver... tu vas adorer celle du 3e Malin Fors: Höstoffer (La victime de l'automne)

http://www.adlibris.com/se/product.aspx?isbn=9186067613

poétique, non? :-)


Les bonheurs de Sophie 10/04/2010 09:13



hihihi en effet ! Merci pour le lien Paul



Mic 09/04/2010 18:16


Oh, la,la, la ! Sophie, tu es "redoutable" non seulement je vais découvrir grâce à toi un nouveau blog "très sympa" mais en plus, tu me fais découvrir un bouquin que j'ai vraiment envie de lire,
pas spécialement pour le gore, je cours pas après en général, mais pour l'écriture de Hélène Tursten. Ton speech me rend très curieux ! quant à moi, je vais certainement acheter demain à la FNAC
"HIVER" de Mons Kallentoft (le mec a l'air plutôt rock an roll). Mon entourage est très enthousiaste, donc une petite virée s'impose demain à Lorient avec quelques potes, à la FNAC. Encore merci,
Sophie pour cette excellente suggestion, j'espère pouvoir lire "Un torse dans les rochers" avant les vacances d'été, dommage que ce bouquin ait râté la finale du Prix du polar Sncf (étranger). Je
ne sais pas si tu es dans la même situation que moi Sophie, mais ma PAL s'allonge, s'allonge ... Amitiés, MIC.


Les bonheurs de Sophie 09/04/2010 18:49



Oui je suis tout à fait dans le même cas MIC ! Ma PAL aurait bien besoin d'un régime...


Excellent choix en ce qui concerne "Hiver", il est sur ma liste (j'adore la couverture!), j'ai hâte de lire ton avis.


A bientôt



Laure 09/04/2010 18:00


Ton billet m'a donnée trop trop envie de le lire. J'adore le mot gore .....


Les bonheurs de Sophie 09/04/2010 18:54



RDV au passe-livre Laure !



Paul Arre 09/04/2010 13:29


Merci pour ta gentille appréciation, et content que le Tursten te plaise.

C'est vrai que la météo n'a pas une place d'honneur dans ce roman! C'est pourtant une sorte d'obsession nordique (il fait souvent très chaud l'été et très froid l'hiver dans les polars
scandinaves...)