Désolations. (David VANN)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Désolations

Sur les rives d'un lac glaciaire, au coeur de la péninsule de Kenai, en Alaska, Irene et Gary ont construit leur vie, élevé deux enfants, aujourd'hui adultes. Mais après trente années d'une vie sans éclat, Gary est déterminé à bâtir sur un îlot désolé la cabane dont il a toujours rêvé. Irene se résout à l'accompagner, en dépit des inexplicables maux de tête qui l'assaillent et ne lui laissent aucun répit. Entraînée malgré elle dans l'obsession de son mari, elle le voit peu à peu s'enliser dans ce projet démesuré. Leur fille Rhoda, toute à ses propres rêves de vie de famille, devient le témoin du face-à-face de ses parents, tandis que s'annonce un hiver précoce et violent qui rendra l'ilot encore plus inaccessible.

 

Ayant beaucoup aimé Sukkwan Island, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé la plume et l'univers glacé et glaçant de David Vann. Je préfère ne pas m'étendre sur l'histoire afin de ne pas la trahir. Désolations s'attarde sur la psychologie des personnages et leurs rapports familiaux ou non. Très vite le climat devient pesant, les pensées, les mots et les actes blessants. Les personnages et le lecteur sont entraînés vers ce qui semble être inéluctable. David Vann nous montre les dégâts du quotidien sur un couple, la dangerosité des non-dits et de la résignation. Le style est impeccable et l'écriture toujours aussi belle. Le cadre glacial et magnifique de l'Alaska sert à merveille cette histoire dramatique et au bout du compte Caribou Island (île sur laquelle comptent s'installer deux des personnages et titre original du livre) se révélera hostile et accablante.

Désolations est un livre noir, pessimiste et désespéré. Une lecture qui laisse un goût amer et une furieuse envie de se retrouver en famille, mais pour profiter des uns et des autres.

Tout comme Sukkwan Island, j'ai beaucoup aimé, même si cette fois le drame est sous jacent et rend donc peut-être le livre  moins percutant mais tout aussi prenant.

 

J'ai lu Désolations dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire de Price Minister, et je remercie beaucoup Rémi Gonseau pour l'envoi de ce livre.

match litt price minister

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Nadine Groenecke 04/02/2012 09:21

J'ai moi aussi aimé ce livre. Découvrir ma fiche sur mon blog :
http://nadinegroenecke-auteur.over-blog.com/article-j-ai-lu-desolations-de-david-vann-86915896.html

Noukette 01/11/2011 14:20


Presque terminé, je ne saurais donner un avis définitif pour l'instant mais j'avoue que j'aime bien ! Même si ma préférence va à Sukkwan island !


Isa 18/10/2011 21:06


suis toujours dubitative, je lis plein de critiques partout et je ne sais plus où j'en suis...


lasardine 17/10/2011 22:51


je suis en plein dedans et j'avoue que je peine un peu... j'avais adoré Sukkwan Island!


Cathie 17/10/2011 19:05


Je ne connais pas du tout cet auteur. A découvrir donc...


Les bonheurs de Sophie 17/10/2011 20:08



C'est un auteur qui a une très belle plume mais c'est très noir Cathie.