Leviatemps. (Maxime CHATTAM)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Leviatemps

Paris, 1900. Guy de Timée, romancier à succès, vit pourtant dans les combles grinçants d’une maison close. Du jour au lendemain, il a tout plaqué. Femme, enfant, amis, réussite, il n’a plus supporté la pression, celle de réussir par tous les moyens, celle d’écrire ce qu’on attend de lui. Il a décidé de se lancer dans un roman policier qui plonge dans les bas-fonds de la civilisation, de ce Paris que le monde entier admire. Il veut être confronté au sang et à la violence. A la mort, qu’il appelle de tout son être. Elle va surgir au milieu de la nuit en la personne de Milaine, jeune prostituée du lupanar, assassinée dans des circonstances particulièrement étranges. Et si elle n’était pas la première ? Qui rode dans les rues de la capitale, dans l’ombre de l’Exposition Universelle ? Quel est le sombre dessein de ce tueur de femme, qui ne laissera bientôt derrière lui que des costumes de peau ? En compagnie de la mystérieuse Faustine, de l’inspecteur Perotti et d’Yoshito, un Japonais impressionnant, sumo déshonoré, Guy va tenter de le découvrir…Des cercles ésotériques de Paris aux merveilles de l’Exposition universelle, ils vont peu à peu mettre à jour un terrifiant secret, celui qui fascine tout homme depuis la naissance de la civilisation : le contrôle du temps.

 

Maxime Chattam nous offre ici un roman d'un genre qu'il n'avait pas encore exploité. Nous sommes projetés dans le Paris de 1900 et de l'exposition universelle. Sans être un roman historique, le travail de recherche et le talent de l'auteur font que l'on s'y croirait. La ville de Paris, son effervescence et son atmosphère renforcent le côté sombre de l'histoire. Les amateurs de Chattam seront peut-être un peu déroutés car même si on retrouve sa signature et quelques procédés qui lui sont propres, Leviatemps n'a pas grand chose à voir avec ses précédents romans. Je l'ai trouvé moins gore, toujours aussi noir mais aussi plus psychologique. J'ai été charmée par l'ambiance de ce Paris d'un autre siècle, qui m'a rappelé La chambre mortuaire et La main de gloire de JL Bizien, et j'ai beaucoup aimé le personnage de Guy qui prétexte un projet d"écriture pour se jeter dans une enquête dont il ne sortira pas indemne. Guy est courageux et lâche à la fois, humaniste et réservé.Faustine, la courtisane qui l'accompagne dans ses recherches est un peu son double au féminin, et ces deux là ont beaucoup de points communs. Quant à l'intrigue, difficile d'en parler sans trop en dire. Je me suis laissée porter et captiver jusqu'à la fin que je n'ai pas vue ou voulu voir venir. Du grand Chattam, dont je reste une inconditionnelle.

 

L'avis d'Opaline.

 

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

David Mourey 12/12/2010 12:17


Bonjour et merci pour ce post. Je confirme, c'est un trés bon trhiller de Maxime Chattam. Il y a sur le blog, deux présentations par deux lecteurs différents. Des présentations qui ne racontent
rien de l'histoire. Sur ce blog, de nombreux livres sont présentés sans raconter, ..., par divers lecteurs. Si vous voulez partager vos avis ....n'hesitez pas.
http://www.plaisirparlalecture.com/
A bientôt


Opales 28/11/2010 18:12


J'ai beaucoup aimé ce livre, qui change avec les précédents de Maxime Chattam, l'atmosphère de ce Paris de 1900, la noirceur.. Je viens justement d'en faire ma critique


Les bonheurs de Sophie 28/11/2010 18:57



oir ç



Mic 20/11/2010 13:15


Bonjour Sophie,

J'aime beaucoup cet auteur, et ce titre-là me fait terriblement envie, ton billet n'est pas étranger à tout cela. L'expo universel à Paris, j'aurais bien aimé y être... Si tu veux écouter l'auteur
(dont toutes mes amies sont folles!) écoute-le sur wev tv culture on en parle en ce moment! c'est assez intérréssant. A bientôt Sophie, MIC.


Manu 13/11/2010 09:19


Je ne suis pas une inconditionnelle mais celui-ci a l'air tentant. L'époque et l'ambiance m'attirent.


Les bonheurs de Sophie 13/11/2010 15:27



Il est radicalement différent donc si tu n'aimes pas trop d'habitude il est possible qu'il te plaise Manu !



Valérie 09/11/2010 18:34


Jamais lu et j'avoue qu'il ne me tente pas. A tort peut-être!


Les bonheurs de Sophie 09/11/2010 18:38



A l'occasion, si tu peux essaie quand même car le monsieur a du talent, après c'est une question de goût c'est sûr !