La louve de Cornouaille. (Bernard SIMONAY)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

La louve de Cornouailles



Bretagne XIe siècle. Sur les côtes sauvages de Cornouaille rôdent le Chevaucheur de la Mort et un monstre mi-homme, mi-loup. La prophétie affirme que seule une jeune fille pourrait tuer le démon... Sterenn vit à Melran avec son père forgeron, Aodren, et le vieux guerrier Tangi. Courageuse et l'âme guerrière, elle sait manier les armes, nager, chasser. Ses dons et son charisme lui confèrent une aura presque féerique. Très tôt, elle a conscience qu'un secret terrible entoure sa naissance. En effet, des hommes venus de loin la recherchent pour la tuer. Mais pour quelles raisons ? La menace qui pèse sur sa vie puis le drame qui la frappe persuadent Sterenn de suivre son rêve d'enfant, devenir chevalier, envers et contre tout : l'Eglise, sa condition de femme, et ses ennemis inconnus... Dans ce roman, Bernard Simonay dépeint une Bretagne médiévale, dans ses secrets et ses mystères, la réalité brute des paysans au XIe siècle et les prémices d'une épopée mythique : la chevalerie.

Une amie m'a prêté ce livre qu'elle avait adoré et avouons-le je l'ai entamé à reculons car les chevaliers et moi n'avons pas beaucoup d'affinités...
Et puis je me suis laissée embarquer par cette histoire médiévale. Les personnages, Sterenn en tête, sont diablement attachants. Complots, prophéties, combats et révélations sont au programme. La place de l'Eglise, la suprématie des seigneurs, la formation des chevaliers et la condition des serfs tiennent une place importante dans l'histoire.  Les rebondissements ne manquent pas et heureusement car c'est un pavé. Je n'avais jamais lu cet auteur qui a un vrai talent de conteur. Je ne me suis pas ennuyée une seconde et j'ai été captivée même si j'en suis la première étonnée.
Merci à Catoche pour ce voyage en Bretagne médiévale.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Catoche 17/02/2010 11:09


Je me doutais bien qu'il te plairait. En tout cas, ça me touche beaucoup parce que Monsieur Simonay est à mes yeux quelqu'un de très sympathique et un grand conteur !


Mic 14/02/2010 15:46


Dans le golfe du Morbihan, face à la mer. Sur la côte entre Quiberon, Carnac et la Trinité sur Mer, là où il y a beaucoup de menhirs... le pays des grands navigateurs ...
le pays des crêpes, du kouing-aman, du caramel au beurre salé et des fruits de mer ... A la prochaine Sophie. MIC.


Mic 14/02/2010 11:53


Bonjour Sophie,

Je ne suis pas étonné que tu aies aimée ce livre, Bernard Simonay est un formidable conteur, ton amie a eu du nez. Et puis, cela se passe chez moi, alors ça ne peut être que bien... Porte-toi bien,
MIC.


Les bonheurs de Sophie 14/02/2010 12:04


Tu es d'où exactement MIC (si ce n'est pas indiscret bien sûr) ?
La Bretagne est bien jolie même au XIe siècle !


Isa 14/02/2010 10:27


contente que tu aies aimé autant que Catoche et moi !