La terre des mensonges. (Anne B. RAGDE)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

La Terre des mensonges

 

Après la mort de leur mère, trois frères que tout sépare se retrouvent dans la ferme familiale. Tor, l'aîné, se consacre à l'élevage de porcs, Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend est décorateur de vitrines à Copenhague. Les retrouvailles s'annoncent mouvementées : la tension atteint son paroxysme lorsque la question de l'héritage amène le père de famille à révéler un terrible secret.

 

L'histoire se déroule dans une ferme norvégienne qui réunit les membres d'une famille qui ne s'étaient pas vus ni parlé depuis de nombreuses années. La mère,  Anna se meurt et par la force des choses, ses fils et son mari vont devoir cohabiter et discuter afin d'organiser sa succession. Il y a Tor, l'aîné, qui vit à la ferme depuis toujours, il y élève des cochons, est très attaché à sa mère mais ignore et méprise son père qui vit pourtant à la ferme lui aussi. Le second, Margido a son entreprise de pompes funèbres dans une autre ville. Quant à Erlend, le plus jeune, il vit depuis longtemps à Copenhague avec son compagnon et mène une vie luxueuse. Les trois frères sont très différents et leur rencontre après toutes ces années ne va pas être simple. C'est Torunn la fille de Tor qui va faire le lien et tenter de rétablir la communication entre ces hommes peu bavards et peu décidés à se comprendre.

Dès les premières pages, le ton est donné. C'est lent, et l'ambiance est froide et pesante à l'image des paysages de la Norvège. Toute la première partie plante le décor et nous présente les différents personnages, leur vie et leurs différences notables. Vient ensuite la maladie puis la mort de la mère et les changements que cela va engendrer dans la vie bien réglée de ses fils et de son mari.

Sous leurs dehors hostiles et méprisants j'ai trouvé que ces personnages cachaient tous une grande tendresse. Au fil des pages nous comprenons la raison de leur éloignement et ce qui a causé leur rupture depuis toutes ces années. J'ai particulièrement apprécié la description de la vie dans cette ferme en décrépitude, l'élevage des cochons, et la froideur omniprésente sous bien des formes.

Le ravage des non-dits et du manque de communication rendent cette histoire attachante et émouvante. J'ai eu du mal à quitter cette famille si particulière et j'ai hâte de les retrouver dans la ferme des Neshov puis dans l'héritage impossible car oui c'est une trilogie. Si vous lisez la terre des mensonges ne faites pas la même bêtise que moi, prévoyez la suite sous le coude...

Un gros coup de coeur une fois encore pour un livre du froid.coeur50

 

L'avis de SerialLecteur et de Vonnette.

Publié dans La vache qui lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MicB 11/10/2010 08:34


Je m'étais déjà procuré les deux premiers tomes, j'attendais la sortie du troisième pour pouvoir le commencer.
Le bouche à oreille fonctionne bien concernant cette trilogie, je vais pouvoir l'attaquer à Noël prochain. En tout cas, il est intéressant d'avoir sur ce bouquin des avis divergeant, ma mère ne l'a
pas aimé, histoire de génération sûrement, France Loisirs idem, alors qu'à la FNAC c'est tout le contraire. En lisant ton billet, je me fais une joie de le lire, car je suis très curieux de rentrer
dans cette histoire, car je n'ai aucun idée de ce que je vais découvrir. A bientôt Sophie, amitiés, MIC.


Michel 10/10/2010 18:56


J'aime lire !
aujourd'hui un polar, demain un roman... par contre j'ai du mal avec la poésie (Merci à l'école) et avec la Fantasy car je suis trop rationnel

Merci pour le lien ;-)


Richard 10/10/2010 16:10


Voilà ce que j'aime de la littérature: elle assure une diversité qio fait en sorte qu'un lecteur de polars, peut lire un roman d'atmosphère et repartir ensuite, vers des cieux plus noirs. Et
pourquoi pas, un peu de littérature jeunesse ...
Merci Sophie, d'alimenter l'éclectisme de mes lectures ...
Amitiés


bruno 10/10/2010 15:22


rassure toi Sophie, je sais qu'il ne s'agit pas d'un polar. Je ne lis pas que ca d'ailleurs (heureusement sinon je finirai par broyer du noir ^^) . Mais tu parles de livre atmosphère, et c'est
justement le genre de livre que j'aime. Les romans d'atmosphère ou les huit-clos. En cela ton billet m'a intéressé. Amitié


isa 10/10/2010 14:26


Ah j'ai hâte de le lire tu peux pas savoir !!!!!!


Les bonheurs de Sophie 10/10/2010 14:57



Je te le poste demain matin !