Le fils des brûlés. (Laurent BRARD)

Publié le par Les bonheurs de Sophie

Le fils des brûlés

 

Sarole. Une petite ville tranquille où il ne se passe jamais rien. Flic sans ambitions, au placard depuis douze ans pour avoir laissé se commettre le meurtre de la jeune Cécilia, Oscar Bellem est sur le point de mettre un terme à sa carrière. Dans cet endroit retiré, il espère oublier, tirer un trait sur le passé. Mais derrière son apparence tranquille, Sarole cache un secret. Une ombre se faufile entre les morts. Cécilia n'a jamais été aussi proche.

 

Oscar Bellem est un flic qui n'a pas la vocation ou qui l'a perdue après une affaire de meurtre qui l'a remisé au placard. Il ne s'épanouit pas dans ce métier et a décidé de se mettre au vert dans une bourgade nommée Sarole. Oui mais voilà, il reçoit des messages signés du "fantôme" et qui font référence non seulement à l'affaire vieille de douze ans qui l'a anéanti mais ce fantôme a l'air de bien le connaître car il fait allusion à sa vie privée et ses goûts personnels.

Bellem va alors mettre essayer tant bien que mal de résoudre une série de meurtres qui rappellent étrangement celui de Cécilia qu'il n'avait pas pu empêcher des années plus tôt...

 

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère de ce livre. L'auteur a su très bien décrire l'ambiance d'un village où tout le monde se connaît, se surveille, se tait ou au contraire médit sur son voisin. Le personnage d'Oscar Bellem est atypique dans le sens où il est tellement paumé et dépassé par les évènements qu'on a envie de le secouer et de lui prêter main forte tant il s'y prend mal, que ce soit dans son enquête ou dans sa vie privée. Il m'a beaucoup agacée au début mais j'ai fini par avoir de l'empathie pour lui et ses maladresses.

Sous des dehors assez classiques, l'intrigue tient la route et nous captive. On ne sait le fin mot de l'histoire que dans les toutes dernières lignes et j'aurais bien prolongé encore un peu la lecture pour en savoir un peu plus concernant le devenir de certains personnages.

Je me suis demandée si Sarole existait réellement car l'auteur en parle très bien.

Laurent BRARD est un auteur que je découvre et que je relirai avec plaisir.

J'ai passé un très bon moment de lecture et cette nouvelle collection "nuit blanche" chez Plon s'annonce prometteuse.

Je remercie chaleureusement Blog O Book et les Editions PLON pour cette belle découverte.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

Mic 12/06/2010 11:32


Bonjour Sophie,

J'ai beaucoup aimé ton billet, j'adore ce genre de livre et j'ai très envie de découvrir ce nouvel auteur Laurent Brard. Pour ma part, je commence dans la même collection "Surhumain" de Thierry
Brun, quant à "POTENS" le dernier Ingrid Desjours, deux collègues viennent de le terminer et le trouvent encore meilleur que le premier. Ca promet Sophie! alors vivement l'été pour pouvoir lire en
compagnie des étoiles ... Bon week-end , amitiés MIC.


Les bonheurs de Sophie 12/06/2010 16:14



Lire en compagnie des étoiles... quel bonheur ! tu es un poète Mic !


Je commence Potens à mon tour et j'ai hâte d'avoir ton avis sur "Surhumain" qui m'attire beaucoup.


Bon weekend Mic.



DF 08/06/2010 21:42


J'en parlais récemment moi aussi:

http://fattorius.over-blog.com/article-laurent-brard-un-pont-entre-le-polar-et-le-fantastique-51131394.html

Cela me permet de feuilleter votre blog... ce que je m'en vais faire de ce pas.


MyaRosa 08/06/2010 13:43


Un titre à noter, ça me tente bien. Merci Sophie!


Richard 08/06/2010 13:26


Bonjour Sophie,
Encore une autre découverte ! Comme je ne connais pas du tout cet auteur, je ne demande qu'à le découvrir. J'ai confiance en ton jugement et je le mets sur ma liste d'achats !!!
Merci!
Amitiés !!!


Isa 07/06/2010 19:48


Tu sais donner envie toi !!!!!!