Le cachot de Hautefaille. (Marie-Bernadette DUPUY)

Publié le par Les bonheurs de Sophie


Diane, journaliste québécoise en vacances en Écosse, plus précisément au cœur des Highlands non loin du Loch Ness, fait par hasard la rencontre d’un couple de jeunes mariés, Sarah et Jérémie. Elle se lie d’amitié avec eux. Or, dans le village où ils se trouvent, des meurtres et des morts mystérieuses se produisent en série. Concurremment, Sarah est aux prises avec des malaises et des visions étranges qui semblent en rapport avec les événements tragiques qui hantent les lieux. A-t-elle déjà vécu au château de Highstone? Que s’est-il passé entre les murs séculaires du donjon de Hautefaille? De retour à Chicoutimi, Diane, Sarah et Jérémie ne seront pas au bout de leurs peines. Des ombres menaçantes planent sur eux, dont ils ignorent l’origine.

J'ai été surprise d'apprendre que MB DUPUY avait écrit un livre policier. En effet, le cycle du moulin du loup est bien loin de l'intrigue policière. J'ai donc voulu lire ce livre et ça n'a pas été une mince affaire car il est introuvable en France, et j'ai donc dû le commander au Canada.
On retrouve la façon bien particulière de l'auteur de créer des personnages sensibles et altruistes. Je m'attendais pourtant à un peu plus de fantastique comme le laissait supposer le résumé. L'intrigue policière reste classique, on est loin du gore et des scenarios de serial killer tordu. On s'interroge tout de même à propos de l'identité du tueur et ce, jusqu'au bout. Reste que ce sont les (bons) sentiments qui priment sur le suspens ou l'action.
En conclusion, j'ai bien aimé car j'ai retrouvé l'écriture attachante de MB DUPUY mais je n'ai pas éprouvé le même plaisir que pour ses autres livres.

Publié dans La vache qui lit

Commenter cet article

94sophie947708 25/10/2009 11:13


Je l'ai noté aussi dans ma PAL, mais je ne savais pas qu'il était indisponible en France.
Donc je ne le lirais pas.Merci de l'info.


isa 24/10/2009 19:42


Son style donc serait quand même plus de rester sur les sagas familiales comme on les aime tant ! Il me fait pourtant quan même drôlement envie 